Conseils-Mariage.com

Miami

  • Publié le 31/03/2017
  • Catégorie : Destination voyage de noces
  • Tags : tag 1, tag 2, tag 3
Miami (en Amérindien signifie eau douce) est une ville des États-Unis, située dans l'extrême pointe sud-est de la Floride. Elle est un centre financier et culturel de niveau international. Cette importante agglomération de presque 430 332 habitants (en 2014), est aussi une ville de loisirs et de distractions et une station balnéaire de renommée mondiale. Son port touristique est le premier port de navires de croisières, avec un tiers de la flotte mondiale.
La culture latino-américaine est bien ancrée dans cette ville. Elle est l'un des grands centres hispanophones des États-Unis autant par les puissants liens économiques de la Floride avec l'Amérique latine que par une importante minorité cubaine (surtout dans le quartier de Little Havana). Ce pôle urbain, dont certains quartiers montrent une forte concentration de populations noires, est aussi créolophone par sa minorité haïtienne.
Sa position géographique donne à Miami un climat extrêmement doux, avec une température moyenne de 24°C toute l'année (une moyenne de 15°C en hivers et 32°C en été).
Miami se répartit en quartiers très différents les uns des autres, plus ou moins riches, plus ou moins animés et plus ou moins dangereux, dont les rues, tirées à la règle, facilitent l'orientation.

Miami Beach

C’est une presqu’île située à l’Est de la ville, très connue pour ses hôtels, ses plages et ses clubs. C’est un morceau de paradis échoué en Floride, tout est ici tourné vers la détente et votre bonheur. "The Beach", comme la surnomment affectueusement ses habitants, est une destination qui accueille les vacanciers à quelques encablures de l'agitation de la mégapole.
Miami Beach offre de son côté l’accès aux grandes avenues commerçantes que son Washington Avenue, Collins Avenue, et Lincoln Road. Ici, au milieu des palmiers, se côtoient les galeries d'art et les étals des marchés ; aux puces (un dimanche sur deux) et aux fruits et fleurs exotiques (chaque dimanche).

South Beach

Ce quartier se trouve au Sud de l’île, c’est le plus ancien et le plus animé de la ville. C’est aussi le quartier d’Art-Déco, un des plus beaux musées en plein air du pays. South Beach est la vedette de Miami, c’est une toile de fond d'innombrables films et séries télévisées. Ses habitants le surnomment le Las Vegas de la côte Est, c'est parce que le quartier a mille facettes et promet d'inoubliables bains de soleil, séance shopping, restaurants et clubs.

Downtown Miami

C’est l’hyper-centre de Miami, et sans conteste le plus spectaculaire et renversant de ses quartiers, avec de hauts buildings qui abritent les sièges sociaux des grandes entreprises, les musées, les stades, les parcs, les centres culturels, les boutiques, les restaurants et les bars. Le port est très impressionnant et vous y verrez les immenses bateaux de croisières qui font escale ou partent pour l’Amérique du Sud.

Little Havana

La petite Havane, est un ensemble de quelques rues situées à l'ouest de Downtown. Ici tout le monde parle espagnol. L’ambiance y est très chaleureuse et on se croirait vraiment dans la capitale cubaine. Vous pouvez découvrir la cuisine, la culture et la danse made in cuba, comme si vous y étiez. Les couleurs de l'Amérique du Sud couvrant les murs colorent les restaurants et réchauffent l'âme au cœur d'une immense ville. L'une des plus célèbres institutions du quartier est sans doute le stade de l'Orange Bowl, dont la construction fut achevée en 1979. Édifié dans la partie nord de Little Havana, ce vénérable temple du sport a accueilli, au fil des ans, de nombreux événements sportifs de niveau professionnel et universitaire.

Little Haiti

C’est à Little Haiti où se sont installés tous les émigrants haïtiens qui fuyaient la dictature de leur pays dans les années 60. Le quartier est très pauvre et de là résultent criminalité, mafias et trafics en tous genres. Beaucoup ne parlent que très peu anglais et on peut entendre pas mal de personnes parler en français. Par contre, au Sud de Little Haiti se trouve le Design District qui regroupe de nombreuses galeries et boutiques de créateurs, très intéressant à visiter !

Brickell

Connu comme le Manhattan du sud, Brickell est un quartier urbain branché qui trépigne d’énergie et de vie. Brickell s'impose comme l'un des plus grands districts financiers des États-Unis, de nombreuses banques internationales et consulats étrangers s’y sont implantés et y ont attiré des gens du monde entier. Au complexe commercial des « Shops at Mary Brickell Village », on trouve des restaurants et des boutiques fabuleux et des commerces de grande qualité. Brickell est également connu pour sa vie nocturne fascinante avec des bars et des night-clubs haut de gamme.
Brickell a une forte concentration de riches résidents argentins, colombiens, cubains, nicaraguayens et vénézuéliens. Beaucoup travaillent dans les secteurs financiers et commerciaux du quartier, ou y vivent à temps partiel

Coconut Grove

Situé juste au Sud de Brickell et renferme la mairie (City Hall) de Miami. Ce quartier charmant et dynamique possède une touche très européenne. Coconut Grove met en scène de nombreux magasins et restaurants chics sur la balade Coco walk ainsi que de nombreuses foires et expositions. Il englobe à la fois des quartiers résidentiels historiques, où l'on aperçoit encore de nombreux bungalows et domaines de style méditerranéen datant du début du 20ème siècle.
On y trouve quelques hôtels de qualité comme le Munity, le Windham et le Mayfair. Coconut Grove est célèbre pour sa vie nocturne, qui figure parmi les endroits les plus en vogue de Miami.

Coral Gables

« The Gables », situé directement au sud de la ville de Miami. C’est un grand quartier qui comprend un centre d’affaires très actif, le Miracle Miles, un centre-ville animé par des restaurants, des magasins et des galeries d’art. Le quartier résidentiel est à couper le souffle avec ses magnifiques maisons typiques de Miami, situé dans une zone de luxe sécurisée. À Coral Gables se situent les sièges de l’université de Miami et du National Hurricane Center.

Transports en commun

Miami bénéficie d’un excellent réseau de transports en commun géré par le comté.
Les tarifs sont très accessibles. Un ticket coûte le même prix quelle que soit la distance. Il est peut-être intéressant d’acheter un pass magnétique valable 1 j, ou 7 j consécutifs.
Sinon, on peut payer en liquide dans les bus (monnaie exacte exigée) mais pas Sur le même principe, on peut aussi prendre une EASY Card, que l’on crédite d’une certaine somme (10-150 $) et que l’on valide sur les bornes automatiques à chaque trajet.
• Metrorail : Ce métro aérien compte 2 lignes. La ligne orange relie l’aéroport à Dadeland South via Downtown, Brickell, Vizcaya et Coconut Grove. La ligne verte emprunte le même itinéraire dans sa partie sud et remonte, au nord-ouest, jusque vers les gares Amtrak et Tri-Rail de Hialeah. Pour le Metrorail, il faut une carte magnétique (EASY Ticket) vendue dans les distributeurs.
• Metrobus : C’est le réseau de bus de Miami. Très vaste et complexe (95 routes), il couvre la ville entière et même tout le comté Miami-Dade.
• Metromover : Interconnecté au Metrorail et aux bus au niveau de Government Center Station (Downtown), ce joli tram aérien entièrement automatisé dessert gratuitement le centre-ville, dont il fait le tour des abords de la Miami River jusqu’à la hauteur de la 5e Rue ; 2 branches le prolongent, l’une vers le nord jusqu’au Museum Park et au-delà, l’autre vers le sud jusqu’à Brickell. Devenu une attraction touristique, il permet d’avoir une vue d’ensemble du quartier.
• Trolleys : Principalement centralisées dans Downtown et aux abords. Parmi les plus utiles, la rouge (Biscayne) relie Brickell au Design District en remontant Biscayne Blvd, et la rose (Coral Way) rejoint le port.
• SoBe Local : Miami Beach dispose de son propre bus effectuant une boucle complète dans la zone la plus touristique, entre South Pointe Dr au sud et Collins Park au nord (17th St) ; il emprunte Washington Ave.
• Taxi : Jaunes (comme à New York), ils sont très nombreux (particulièrement à Miami Beach) et fonctionnent 24h/24. On peut les prendre n’importe où.
• Voiture : Utile et idéale pour rayonner dans les environs de Miami, mais à proscrire si on reste à Miami Beach car, côté parking, c’est l’enfer ! le plus pratique est d’utiliser les parkings municipaux de Miami Beach, assez nombreux. Sinon, comme dans toute grande ville, l’option GPS fait gagner un temps précieux.

Cuisine, gastronomie

On peut très bien manger en Floride, particulièrement à Miami et dans les Keys : ce sont un archipel situé dans le détroit de Floride qui relie l'océan Atlantique au golfe du Mexique en séparant la péninsule de Floride et l'île de Cuba.
• Le lunch et le dinner : Dans la plupart des restos, le lunch est généralement servi de 11h à 14h ou 14h30. Puis les portes se ferment pour rouvrir vers 17h pour le dinner. À Miami, les restos ferment souvent tard.

• À Miami Beach (South Beach) : Une bonne raison de se lever tôt : le breakfast. L’occasion de profiter des charmes de Miami et de l’Art Deco District à la fraîche, sans la foule et sans trop casser sa tirelire.
• À Little Havana : Bien entendu, on vient dans ce quartier surtout pour la cuisine cubaine. Ici, les cartes sont en espagnol avec quelques plats « sous-titrés » en anglais. Pour y aller, bus 8 de Downtown, mais c’est beaucoup plus pratique de s’y rendre en voiture.
• Le succès de la street food : La street food est un véritable art de vivre ! Un succès phénoménal né à Los Angeles à la suite de la crise économique et très populaire aussi à New York, le phénomène des carts (des petits stands ambulants de cuisine de rue) qui peuplent les quartiers d’affaires, a fini par débarquer à Miami comme dans toutes les grandes villes américaines.
La street food s’est sophistiquée et semble définitivement installée dans la Magic City. Des dizaines de food trucks (camions gourmets) rutilants et colorés proposent donc leurs spécialités à tous les coins de rues. La majorité propose de la cuisine latino : burgers d’inspiration cubaine, sandwichs cubains et colombiens, tacos et burritos mexicains, mais aussi spring rolls thaïs, glaces, jus de fruits frais... une cuisine de qualité, de produits locaux et de saison, travaillés avec créativité.

Lieux à visiter

Jungle Island à Miami

Situé entre South Beach et Downtown et juste en face du Musée des Enfants, Jungle Island est l’endroit idéal pour découvrir la faune sauvage en famille. Fondé en 1936, il y a bien longtemps, le parc qui a changé plusieurs fois de nom est une des plus anciennes attractions de la ville de Miami. Le parc n’est pas immense mais on y découvre quand même une grande variété d’animaux : Les perroquets, les reptiles, les singes, les kangourous, les tigres et les lions …
Une des stars du parc est Hercules, un ligre. Cet animal assez rare est le croisement entre un lion et une tigresse.

Le Seaquarium à Miami

C’est une attraction incontournable à Miami. Ce parc qui abrite de nombreuses espèces de la faune sauvage a été construit en 1955, ce qui fait de lui le plus vieil aquarium des Etats-Unis. A son ouverture, c’était le plus grand parc de faune marine au monde. Les animaux qu’on rencontre au Seaquarium sont : Dauphins, orque, otaries, tortues, requins, raies, alligators, éléphants de mer… Mais la star du parc c’est Lolita. L’unique orque du parc est une des plus vieux orques en captivité au monde. Elle est arrivée au parc en 1970 et depuis elle se donne en spectacle plusieurs fois par jours ! En plus des spectacles, le parc propose aussi des activités. Il est possible de nourrir les animaux ou de nager avec les dauphins.
Miami offre de nombreuses opportunités et attractions à ses visiteurs, quelles que soient leurs provenances. Quel que soient ses centres d’intérêt, on trouve à coup sûr un lieu d’expression dans cette ville aux multiples facettes.

© Copyright 1997-2018 Conseils-Mariage.com


Les concours

Les salons du mariage

Les bons conseils

Choisir sa robe de mariée

Comment choisir sa robe de mariée

Les sondages

  • Pour la réservation de votre voyage de noces, vous ferez appel à :
  • Une agence spécialisée
  • Une agence habituelle